Vu d'ici ...

  • Frederick Lebrecht
  • Politique

L'un des gros avantages de vivre dans un pays aussi lointain est le décalage avec lequel tu vis la politique française . Bien sûr, il y a toujours des "amis" Facebook pour poster tel ou tel article sur un fait divers ou sur une décision politique de notre gouvernement assez incongrue, mais tu regardes cela avec un air soit blasé, soit consterné.

Consterné, je le suis depuis plus d'un an; consterné de voir ce gouvernement en qui j'avais une réelle confiance, bafouer toutes les règles fondamentales du socialisme et de la gauche en général. Consterné par des décisions concernant le travail le dimanche, ou concernant la Syrie qui me font penser que les lendemains qui chantent nous font plutôt déchanter.

Inutile de revenir sur la Syrie.

Par contre, le travail le dimanche. Je viens d'entendre Benoît Hamon sur Europe 1. En fait, je déjeune en écoutant les infos de 6h chez vous. Donc, ce ministre est scandalisé que des enseignes de bricolage veulent braver l'interdiction de travailler le dimanche. Bordel… Benoît ! Voyage un peu. Visite l'Amérique du Nord, viens chez moi en Chine… Tu verras que tout est ouvert le dimanche, même les écoles, et que le commerce de proximité local ne s'en porta pas plus mal, ni même la ménagère chinoise qui trouve un réel avantage à pouvoir organiser sa semaine comme bon lui semble et ne plus être contrainte de devoir respecter le sacro saint repos dominical….

Le fameux repos dominical. Pour quoi faire ?

Aller à la messe ? Désormais, on glande devant Teléfoot en attendant Turbo

Se reposer ? Certes … mais souvent, le dimanche on se fait chier et on déprime dans l'attente du film du dimanche soir annonçant la fin du week-end et le retour au boulot le lendemain, lendemain qui e chante pas non plus.

Que faire le dimanche ?

Ecouter de la musique sur un sofa en feuilletant un bouquin d'art tout en étant distrait ?

Aller au marché ? Aller chez Castorama ou Leroy Merlin en ayant fait un détour par Séphora ?

Allez François, Jean-Marc, Benoît, laissez le français moyen, l'amoureux du bricolage faire ses achats le dimanche. Laissez travailler ceux qui justement souhaitent ne plus déprimer le dimanche après-midi devant Michel Drucker.

Aujourd'hui … justement … un dimanche, Ikea est venu me livrer. Le livreur petit homme tout sourire ne pourrait pas comprendre qu'en France on oblige les honnêtes citoyens à prendre un repos bien mérité le dimanche.

Je pense donc à vous, obligés de vous taper Drucker ou les émissions à la con sur M6 ...

Vu d'ici ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog