Influence bis

  • Frederick Lebrecht
  • Cinéma

Je parlais de l'influence des profs. Il me vient une dernière anecdote. Classe de seconde, la seconde et non la première, puisque je suis resté assez longtemps au lycée...

 

Mme Mouy, prof de français, nous a projeté dans une sombre salle CDI (à l'époque, on projetait encore des diapos en classe) un film. J'avais 16 ans, n'avais aucune culture, et je fus absorbé par ce film : "la beauté du diable" de René Clément. 25 ans plus tard, il reste pour moi l'un des films les plus importants de ma vie.

 

Pourquoi en parler ? Je l'ai offert à une personne qui se reconnaîtra, une personne que j'aime énormément, qui m'a écouté de si nombreuses heures et qui va me manquer. Au moins, elle pensera à moi quand elle verra ce film prendre la poussière sur son étagère. Quant à moi, je ferai pareil avec "Le corbeau" de Clouzot.

Influence bis
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog