Quand le coeur n'y est plus ...

... difficile de trouver du plaisir en courant. Depuis mon retour, je me fais violence en allant courir avec Manu et désormais Mansour. Je me fais violence en y allant seul le samedi et comme la semaine dernière, le run de samedi matin fut en deux temps. 

Bref ... va falloir remédier à cela. 

Quand le coeur n'y est plus ...
Quand le coeur n'y est plus ...
Quand le coeur n'y est plus ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog