Human rights ...

  • A Point of View
  • Koweït

Je suis rentré au Koweit le 26 août dernier via Qatar Airways. Il a fallu suivre un protocole sanitaire assez strict et tellement koweitien que parfois cela a frôlé l'absurde. Je peux comprendre les mesures sanitaires mais le côté administratif du pays me laisse perplexe. 

 

A Roissy, il a fallu montrer les documents indispensables pour embarquer : ID koweitienne, passeport, test PCR en anglais et confier son téléphone afin que le personnel checks si l'application Shlonik (j'en parlerai plus tard) et l'enregistrement sur le site kuwaitmosafer étaient en règle. C'est ici que ça commence ... Mon ID n'a pu être renouvelée matériellement puisque lorsque j'ai fait les démarches, le pays était en total lockdown. Donc, je l'ai renouvelée via l'application dédiée et j'ai donc une ID virtuelle mais valide. Il a donc fallu appeler le Koweit pour confirmer qu'elle l'était. Puis, il a fallu appelé le Koweït afin de vérifier si les termes "not detected" étaient acceptés en lieu et place de "négative" sur le este PCR. Après 20 mn d'attente, j'ai pu être enregistré. 

 

A l'embarquement, Qatar Airways fit bien les choses : distribution de visières, masques, gels et gants. 

L'avion est presque vide, parfait pour voler près de 7h vers Doha ... 

Human rights ...
Human rights ...
Human rights ...
Human rights ...

Il est 4h de matin. Je suis parti depuis 11h37 la veille (TGV depuis la glauque gare de Lille Flandres). Je suis de retour au Koweït, le coeur très lourd, après 4 mois passés en France. Il va falloir reprendre ses marques et surtout suivre le protocole sanitaire. 

Il faut montrer patte blanche : sortir son ID, passeport, test PCR, téléphone qui sera checké ... Shlonik. Tu patientes donc dans la file d'attente et oh surprise ... on te demande de quitter cette file pour faire un test PCR ... le second en 3 jours ... ma narine droite n'a pas aimé. 

Venons en à Shlonik. C'est donc une application qui contrôle ta position et t'envoie 4 fois dans la journée un message t'invitant à faire un selfie permettant à l'administration de vérifier si tu es bien chez toi et en vie (?). 

Human rights ...
Human rights ...
Human rights ...

Depuis une semaine donc, je vis au rythme de ces messages. Donc, tu ne sors pas (en théorie .. mais ne tentons pas le diable car l'amende est salée : 15 000 euros et 3 mois de prison) et tu te selfies 4 fois par jour. le sourire n'est pas obligatoire. 

Tu te fais livrer tes courses et tu gères tout depuis ton téléphone comme les réparations sur ta voiture ... 

Mon test PCR koweïtien est tombé en plein nuit le lendemain de mon retour : négatif ... Aussi, pensais-je que ma quarantaine serait levée .. Et bien... non !! Totalement incohérent. 

 

Au sujet des contrôles, une association de défense des droits de l'Homme a évoqué le côté subversif et abusif de ces procédures ... en vain ! 

Human rights ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog