... et soudain, les choses se compliquent ...

Des rumeurs, des infos officieuses puis officielles, des articles de presse ... ne laissaient pas présager une reprise des cours. 15 jours supplémentaires furent donnés. Puis, ce sont des espaces publics qui furent fermés, puis les malls, les restaurants, les cafés... Les choses se sont emballées. Le nombre de personnes infectées restait assez stable : 10, 12, 20 par jour. L'aéroport fut fermé et on commença à rapatrier les koweitiens résidant à l'étranger. Enfin, la nouvelle est tombée ... fermeture des écoles jusqu'au 4 août; écoles koweitiennes mais valable aussi pour les internationales. Donc, on accentue le e-learning. 

On continue aussi le running, à 6h du matin, quand il n'y a personne sur la corniche. Ça c'était il y deux semaines ... 

... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
... et soudain, les choses se compliquent ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog