Au dessus de la Turquie et non loin de l'Irak ...

...Tu te retrouves comme chaque année dans cet avion qui te ramène au Koweït. Les vacances s'achèvent et ce retour possède un goût amer. Certes tu es habitué à quitter la France, tes filles, mais cette année, le retour est différent. Tu es fatigué de ces voyages, des aéroports, des gares, des valises de 23kg. Tu as envie d'autre chose. J'ai envie d'être celui qui attend à l'aéroport et non plus celui qu'on attend sur le quai d'une gare ou le couloir arrivals. 30 fois tu prends l'avion par an. Bravo pour ton empreinte écologique. 30 fois pour les vacances, les séjours pro, les allers-retours en France. Les tampons sur le passeport ne te font plus kiffer. 

 

Cette année, le retour est douloureux car un nouveau vent souffle. Certes, il y a de beaux projets qui s'annoncent, de belles choses naissantes et paradoxalement qui ont toujours existé. Tu sais que novembre est proche. Tu restes encore fidèle au fait de prendre la vie comme on veut. Tu sais qu'il y a des milliers de moments à vivre, d'histoires à raconter, d'histoires pas croyables à vivre, des histoires qui m'emporteront très loin, tellement haut en mode fusée. Des histoires à lire, des histoires à écouter et à partager. 

 

Alors, ce soir, tu seras au Koweït. Tu vas retrouver tes habitudes, sauf qu'il y a désormais cette lumière qui ne s'éteindra jamais. Tu vas entamer 6année au Koweït, ta 7à l'étranger. Il est grand temps de d'envisager un ailleurs. Tu sens que tu as fait le tour. Des décisions professionnelles se prendront conjointement  dès la liste des postes disponibles, en novembre pour les 1ers. Novembre … dans deux mois. Le temps passera vite. 

 

 

Au dessus de la Turquie et non loin de l'Irak ...
Au dessus de la Turquie et non loin de l'Irak ...
Au dessus de la Turquie et non loin de l'Irak ...
Au dessus de la Turquie et non loin de l'Irak ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog