Quand tu exploses le challenge ...

... Le fameux #FitK virtual challenge s'est achevé il y a deux jours. Je m'étais inscrit, comme vous le savez, pour le 320K. Finalement ... après 5 semaines de running, j'ai bouclé le challenge avec 521K (539K en fait mais les derniers runs du 7 juin ne furent pas comptés..).

Le prochain #FitK aura lieu en septembre. Pour l'heure, je ne faiblis pas et je me "challenge" ... 450K prévus en ce mois de juin. Déjà 139,5K d'accomplis. 

A suivre ...On suit le rythme imposé de 15K par jour ... 

 

Mon entourage crie "au fou" ... J'en ai conscience que c'est de la folie. Mais peu peuvent comprendre ce que je ressens quand mon cerveau réclame ses endorphines. Ce que je ressens quand mon corps appelle à l'effort. C'est une torture psychologique de ne pouvoir courir voire même de freiner son kilométrage. Il est 21.33, j'écris ce court article et je ressens ce manque. Je n'ai qu'une envie ... aller me coucher pour être demain matin, 4h50, ouvrir les yeux et me préparer à faire mon premier run de la journée. J'ai couru aujourd'hui 13K. Et je sens que ce n'est pas suffisant. Nous, les bigorexiques, sommes des addicts, des drogués à l'endorphine, des drogués de l'effort, du sport. C'est une addiction reconnue par l'OMS. Pour le moment, je gère ...

Quand tu exploses le challenge ...
Quand tu exploses le challenge ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog