Un dernier avant la France ...

... que j'ai hâte de retrouver pour changer de paysages mais avant tout pour y retrouver mes deux petits amours de filles. 

La sortie fut douloureuse, les 21K de la veille y étant pour beaucoup mais aussi à cause du manque de sommeil. Il faut courir tôt pour ne pas souffrir de la chaleur. Je n'ai pas fait de folie, je me suis limité au short parcours. Attendons demain, en France, pour retrouver mon allée plantée de platanes et mes chemins du Septentrion. 

Un dernier avant la France ...
Un dernier avant la France ...
Un dernier avant la France ...
Un dernier avant la France ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog