Le dernier Eldorado ?

Dimanche soir, sur M6, l'émission 66 Minutes a diffusé un reportage sur le Koweït. C'est tellement rare que ce pays soit mentionné dans la presse, par les journalistes, voire qu'un reportage lui soit consacré, qu'il fallait bien y consacrer un post sur ce blog. 

Dimanche soir, donc, j'ai reçu des messages de France, de ma mère, d'Eugénie et d'Athénaïs, disant qu'on parlait du Koweït à la Tv. Pourtant .. pas de crise avec le Qatar ou les pays voisins, pas de flambée du cours du pétrole, pas de conflits ou de sommet du GCC ... En fait, le reportage évoquait le Koweït comme étant l'un des derniers Eldorados sur Terre. Par là, il faut comprendre l'un des derniers pays où il fait bon vivre et où on gagne de l'argent, beaucoup d'argent. 

 

Sur plusieurs points, le reportage a vu juste : la sécurité y est presque optimale. On s'y sent en sécurité et tu peux oublier ton iPhone dans le taxi ou ton wallet, on te le rendra avec ton cash encore à l'intérieur. Tu peux laisser les portes ou fenêtres de ta voiture ouvertes, personne n'ira te voler quelque chose à l'intérieur de celle-ci. Côté luxe et vie douce, c'est également vrai. Côté faste, là aussi, c'est vrai. D'ailleurs, tu ne fais même plus attention au luxe et aux exubérances tant tu y es habitué et que tu, parfois, les partages. 

Le Koweït est un pays de service, donc tout est à portée de main. Tu te fais livrer presque tout, le personnel des restos ou shops est d'une serviabilité exemplaire. Les Mall sont ici, comme le montre le reportage très nombreux et Avenues incarne ce luxe ostentatoire. Même si d'autres malls, plus petits sont selon moi, bien plus luxueux. 

Toutefois, le reportage n'a montré qu'une facette du pays et bien que l'on vive très bien, la carte postale idyllique possède d'autres facettes, moins glamour, comme tous les pays d'ailleurs. 

 

Alors .. toi qui est en France, ne crois pas tout ce que la TV et en particulier ces chaînes de merde raconte ou te vende. Le dimanche soir, M6 essaie de vendre du rêve et elle y parvient avec des ficelles énormes. Le dimanche soir, le français moyen rêve de soleil, de plage, de luxe ostentatoire, et d'argent qui semble facile à gagner. C'est vrai, qu'il y a tout ça au Koweït, mais pour faire son running le long de la Gulf, il faut bosser comme un malade et mériter sa place ici. La méritocratie, tu connais M6 ? 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog