Les jours d'après ...

... tu te sens bien, fatigué, mais bien. Tu t'es fait violence en n'allant pas courir à 5h30 (mais tu as quand même fait 5 km sur tapis en douceur, le soir). Tu as passé une longue journée au lycée en étant, malgré quelques courbatures, assez léger et détendu. 

Une course à peine finie et pas encore digérée et tu penses déjà à une autre. Jeudi, jour férié pour cause de célébration de la naissance du prophète, du vas reprendre l'entraînement pour ces fameux 30 km dans le désert. Jusque jeudi, on se fait toujours violence avec les 5 km quotidiens. 

En prime, quelques photos reçues il y a quelques minutes de cette belle matinée du 17 novembre. 

 

Les jours d'après ...
Les jours d'après ...Les jours d'après ...
Les jours d'après ...Les jours d'après ...
Les jours d'après ...Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Les jours d'après ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog