Et soudain, vint la pluie ...

Aujourd'hui, comme annoncé hier, par précaution, tout était fermé : écoles, universités, administrations et certains magasins et entreprises ... Le Koweït tournait au ralenti. Pourtant, ce matin, point de pluie à l'horizon, comme l'atteste la photo prise en début de matinée. 

La pluie ne fit son apparition qu'en fin d'après-midi alors que j'étais en route avec Mr Bato vers Koweit City pour récupérer nos dossards de semi-marathon. 

Hier soir, ce fut la panique dans certaines régions du pays, là où les inondations furent terribles et là où de nouvelles inondations eurent lieu cet après-midi. D'ailleurs, en Arabie Saoudite, à 270 km de chez nous, ce sont des pluies de grêle qui se sont abattues sur le royaume. Donc, panique ... au point que certains magasins furent dévalisés. 

 

Demain, à nouveau le pays sera "paralysé". Le ministère a annoncé une nouvelle journée off et nous a informé de rester à la maison, en sécurité. Cela ne m'empêchera pas, comme ce matin, d'aller bosser un peu au lycée et de préparer la dernière ligne droite avant les conseils de classe. Je devrais y retrouver les "habituels" de la salle des profs : Mr Bato et ma collègue Caroline ... fidèles au poste ! 

 

7.00 am.

7.00 am.

Non, ce n'est pas le Vénézuela ...
Non, ce n'est pas le Vénézuela ...
Non, ce n'est pas le Vénézuela ...

Non, ce n'est pas le Vénézuela ...

Down Town ... Kuwait city under the clouds ...
Down Town ... Kuwait city under the clouds ...

Down Town ... Kuwait city under the clouds ...

Et soudain, vint la pluie ...
Et soudain, vint la pluie ...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog