La sinécure ... du permis de conduire

  • A Point of View
  • Koweit

Renouveler son permis de conduire au Koweit est digne d'une course d'obstacles. C'est une épreuve. Chaque année, tu dois te rendre à Jabriya pour attendre des heures le précieux sésame. Expiré depuis plusieurs jours, il est donc urgent que je m'y rende. Chose fut faite cet après-midi, avec un Bedoon qui ne parle pas anglais, mais on se comprend. Très serviable, il me guide jusqu'au-dit lieu. Première épreuve : devoir se parquer. Impossible car les parkings sont trop petits. Il est vrai que c'est inutile de construire des parkings à taille généreuse pour un lieu où tu viens en voiture ! 

Une fois dans le bâtiment, tu croises 15 millions de personnes. Tu slalomes en suivant ton guide et tu te retrouves devant un représentant des forces de l'ordre qui regarde ton vieux permis et qui tout sourire te dit "You have to come back am morning .... tomorrow morning ...". 

 

C'est ainsi. Tu ne sais pas pourquoi "le matin". Tu te fais violence et le vieux bedon te rassure en te disant que le matin il y a moins de monde. Certes ... mais accessoirement, demain matin, tu es à l'ambassade pour examiner les dossiers de bourses puisque tu es membre du CE du LFK et les autres jours ... tu es devant tes élèves. 

Donc ... tu reviendras après les vacances et manqueras une matinée de cours. 

 

C'est Koweït ...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
F.L -  Hébergé par Overblog