Pondichéry, son bord de mer et ses icônes

Pondichéry, son bord de mer et ses icônes

Après un peu de repos à l'hôtel et quelques roupies en poche, vers midi, j'ai poussé mon exploration de la ville. Sans vraiment savoir où j'allais (je n'ai pas de plan de la ville), j'ai suivi une des routes principales et me suis retrouvé sur le bord de mer.

La ville, ancien comptoir français, a conservé sa toponymie française. En observant les façades colorées, tu tombes sur des icônes, statues chrétiennes mais habillées à l'indienne. Il existe en effet, une bonne proportion de chrétiens à Pondichéry. Héritage d cela présence française.

Le front de mer est agréable et déjà fréquenté par une foule d'indiens qui usent et abusent des selfies, notamment autour de la statue du Mahatma.

Un peu plus loin, tu découvres un parc très arboré où se reposent quelques familles à l'ombre. les monuments à l'effigie de personnalités locales (?) sont nombreuses. La faune est assez luxuriantes. Tu croises un nombre incalculable de corbeaux et d'écureuils et ... des moustiques.

J'ai poursuivi ma balade vers le quartier français, le quartier blanc ...

Pondichéry, son bord de mer et ses icônes
Pondichéry, son bord de mer et ses icônesPondichéry, son bord de mer et ses icônes
Pondichéry, son bord de mer et ses icônesPondichéry, son bord de mer et ses icônes
Pondichéry, son bord de mer et ses icônes
Gandhi vs. Nehru ...Gandhi vs. Nehru ...

Gandhi vs. Nehru ...

Pondichéry, son bord de mer et ses icônesPondichéry, son bord de mer et ses icônes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Minimalist © 2014 -  Hébergé par Overblog