Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Puissance et gloire ...

Puissance et gloire ... Non, ce n'est pas le tube d'Herbert Leonard, mais le titre du documentaire de Christophe Bouquet consacré sur la Qatar (voir également le livre de Pierre Péan, consacré au sujet).

Ce titre ne pouvait être mieux choisi pour ce pays où je me suis rendu en stage sur la dématérialisation des corrections du Bac. Il m'est difficile d'avoir un avis totalement objectif puisque je n'y suis resté que 36 heures. Passons sur le lycée Bonaparte qui est tout simplement superbe. J'ai peu vu de Doha. Mais c'est une ville occidentalisée, propre, artificielle, qui a perdu son âme de ville du monde arabe.

Tout est démesuré. La ville est un vaste chantier, à l'image de Downtown où les tours poussent comme des champignons. Les touristes sont omniprésents et tout est fait pour les accueillir et leur faire dépenser des devises.

Ce qui te frappe aussi, c'est le nombre d'espaces verts, de pelouses savamment entretenus alors que le pays est en stress hydrique. Sans oublier les vastes panneaux publicitaires annonçant de futurs événements internationaux tel la coupe du monde 2022, mais aussi d'éventuels Jeux Olympiques.

De la vieille ville, il reste peu. Quelques vieilles pierres et mosquées noyées au milieu du futur musée, du nouveau Mall ou du souk qui te fait penser à un décor Disneyworldien.

Certes, le pays est spectaculaire, mais tout est trop propre pour que tu ressentes l'âme du pays. Doha mérite d'être vue pour comprendre le pouvoir des pétrodollars.

Un séjour plus long me permettra d'aplanir ma subjectivité.

Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ... Puissance et gloire ... Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ... Puissance et gloire ... Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ... Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ... Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ... Puissance et gloire ...
Puissance et gloire ...
Tag(s) : #Qatar

Partager cet article

Repost 0